La Dragonera

La sortie est de Cala Fornells vers Sant Helm dans un transport. Dans Sant Helm on peut prendre la barque ‘la Marguerita’ à 10.15 (le premier trajet du jour – dimanche non) qui nous portera jusqu’à la Dragonera. Une fois a l’île de la Dragonera y a trois itinéraires pour choisir. Vers 15.00 de retour dans le dernier ferry du jour. Le transport dans le Bateau ‘Marguerita’ doit être payé par les clients (± 10 euros).

L’île dragonera, située dans l’extrémité la plus occidentale de Majorque et séparée de cela par un détroit de seulement 700 mètres, c’est depuis 1998 une propriété publique, quand elle a été acquise après l’avoir dispensée d’être urbanisée. Les 4 kilomètres que les deux bouts séparent ont été déclarés Parc naturel le 1995. La plus grande altitude de l’île se trouve au-dessus des 360 mètres. Habitée par de nombreuses espèces d’animaux et de végétaux, sans voitures ni de réseau électrique c’est un paradis de silence et une paix, seulement perturbée par les cris pointus des mouettes et des mouvements discret des Sargantanes, les lézards emblématiques de l’île.

Trois sont les itinéraires lesquels , en sortant du port, de Cala Lladó, il nous porte:

a) jusqu’au phare antique, situé dans le sommet de la plus haute montagne, qui s’appelle Na Pòpia. Ce phare a été très difficile de construir avec les moyens possibles de 1852, quand il a été inauguré, et il a seulement fonctionné jusqu’à 1910, clôturé parce que le brouillard fréquents au sommet empêchaient fréquemment sa visibilité. C’est modérément un difficile trajet de 3.8 kilomètres qu’il monte jusqu’aux 352 mètres et on peut réaliser en trois heures.

b) jusqu’au phare de tramuntana (vent du nord), 1,7 kilomètres faciles, en montant jusqu’à un maximum de 65 mètres, on peut aller et revenir en une heure.

c) jusqu’au phare et la tour de Llebeig (vent du sud-ouest), 4.5 kilomètres faciles, en montant jusqu’à 121 mètres, on peut réaliser le trajet d’aller et de tour en 2 heures et 40 minutes.